Marche : Haro sur les longues détentions…

Brandissant des pancartes et des banderoles où on peut lire : «Le Sénégal maltraite ses prisonniers » ; «respect du nombre des détenus dans les prisons » ; «seul la lutte libère » ; «dégoût au Procureur et assemblée marionnettes » ; «En prison les droits humains existent » ;…les anciens détenus, parents des détenus, membres de la société et politique ont battu le pavé, ce soir, pour dénoncer les longues détentions et les mauvaises conditions dans les prisons sénégalaises.
«La prison de Sébikotane ne peut pas désengorger la prison de Rebeuss. Il faut réhabiliter également toutes les autres prisons qui sont dans les régions qui sont dans un niveau de dégradation très avancé » fustige Seydi Gassama. Mieux le président de la section sénégalaise d’Amnesty International estime que l’Etat doit recruter des magistrats pour que les dossiers soient gérés très rapidement et à temps. Parce que dit-il, les longues détentions préventives constituent une violation des droits des détenus. De son avis garder un prisonnier pendant 5 ans, 6 ans voire 7 ans est un abus.
«Nous dénonçons les conditions difficiles dans les prison. La prison de Rebeuss contient 3000 ou plus détenus alors qu’il n’y a que pour 600 places. C’est le surpeuplement dans tous les prisons du Sénégal», dénonce Fou Malade du Mouvement Y en a marre.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *