Me Malick Sall fait son baptême du feu

C’est demain que passe en plénière la très controversée loi portant suppression du poste du Premier ministre. Une mesure prise par le Président nouvellement réélu dans la foulée de la démission du chef du gouvernement. Au banc du gouvernement, outre son collègue en charge des Relations avec les Institutions, il y aura le nouveau ministre de la Justice. Me Malick Sall fera son véritable baptême du feu et usera tous les artifices pour convaincre l’opposition parlementaire de la pertinence du texte qui, si l’on s’en fie, à la majorité dont dispose le gouvernement à l’Assemblée nationale, devrait passer sans grande difficulté.

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *