Mimi Touré : «Mon engagement pour le Sénégal ne s’éteindra qu’avec…»

Mimi Touré va bientôt marquer son comeback dans le landerneau politique. On ne sait si elle va réaliser cette ambition dans l’Apr ou si elle va créer sa formation politique. L’essentiel en est qu’elle a dévoilé son ambition et son engagement pour le pays. Sans entrer dans les détails, elle lance tout de go: «Je vais continuer à rester engagée pour mon pays. En tout cas, je compte le faire jusqu’à mon dernier souffle. C’est tout ce que j’ai à rendre au pays qui m’a vu naître, au pays où j’ai fait ma scolarité». «Tout a commencé au Sénégal et tout se terminera au Sénégal notamment auprès de cette jeunesse qui, aujourd’hui, a besoin du soutien de notre Etat, de nos responsables», poursuit la désormais ex présidente du Cese. Aminata Touré qui s’exprimait, hier, lors de sa passation de service, précise qu’elle est dans une enceinte administrative et les propos seront administratifs. «Nous parlerons de politique très prochainement. Nous le ferons à l’occasion parce que mon engagement continuera. Mon engagement pour le Sénégal ne s’éteindra qu’avec mon dernier souffle», martèle-t-elle.

Au patron de Rewmi qui a hérité de ce «fromage» et qui n’a pas effectué le déplacement, Mimi Touré affirme qu’elle a transmis l’ensemble des dossiers et elle espère que le travail de cette institution «importante» de la République continuera à se faire. L’ancien Premier ministre a profité de cette tribune pour faire un clin d’œil à la jeunesse tentée par l’immigration clandestine. «Nous devons parler à cette jeunesse parce que lorsqu’on voit récemment les évènements de l’immigration clandestine avec son lot de morts, comme citoyen, mère de famille, acteur, ça ne peut que nous interpeller au plus profond de nous. Nous profitons de l’occasion pour lancer un appel pour dire à cette jeunesse que son avenir est ici en Afrique. Nous devons faire de cette question de la jeunesse, une question prioritaire pour ces jeunes qui sont nos enfants et nos petits-enfants, pour qu’ils puissent connaître un avenir décent et prometteur», dit-elle.

WALF

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *