Moustapha Name: «J’ai hâte de retrouver les terrains »

Pour le déplacement de ce samedi à Dunkerque, l e Paris FC, leader de Ligue 2, enregistre deux retours importants. Pas encore aligné depuis le début de championnat à cause de blessures et du Covid, Marvin Gakpa, la recrue offensive phare, effectue enfin sa première apparition dans le groupe. Moustapha Name a, lui, purgé ses 4 matchs de suspension. Le milieu sénégalais avait été suspendu plusieurs semaines après des faits remontant à la 2e journée lors du match contre Valenciennes (1-0), à la suite de l’appel du club nordiste puis de la FFF.

Une décision rarissime qui a provoqué la colère et l’incompréhension du club parisien. « C’est la supercherie de l’année, s’énervait René Girard. Il était en pleurs dans mon bureau, comme un boxeur sonné, ça vous tord les tripes. C’est un garçon irréprochable à qui on a reproché des choses incompréhensibles. Il a vécu une injustice terrible. C’est grave… Je ne sais pas si c’est de l’incompétence mais les gens qui prennent ce genre de décision doivent prendre conscience qu’un truc comme ça peut lui mettre sa saison et sa réputation en l’air. Ils ont joué avec son métier. » Le Paris FC avait saisi le CNOSF qui avait proposé de ramener la sanction de 4 à 2 matchs. Mais la Fédération n’a pas suivi le conciliateur.

Appelé pour la première fois par le Sénégal

Moustapha Name a continué de « s’entraîner dur » comme il l’explique pendant sa suspension. Il effectuait même des séances supplémentaires le week-end avec un préparateur physique du club. « C’était une période difficile, confie Name sur le site du Paris FC. Quand on m’a annoncé que je serais suspendu 4 matchs, je n’y croyais pas. Mais j’ai eu le soutien du club, du staff et de l’équipe. C’était quand même long. J’ai vraiment hâte de retrouver les terrains. »

Mardi, le milieu arrivé de Pau à l’intersaison, a aussi reçu une excellente nouvelle avec l’annonce de sa première convocation en équipe A du Sénégal. « Après le mois catastrophique que je venais de passer, je ne pouvais pas rêver mieux, dit-il. Le staff du Sénégal a vu mes performances avant ma suspension et m’a fait confiance. La sélection, c’était un de mes objectifs en venant au Paris FC. Je suis content. Je remercie tout le monde. »

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *