Nafissatou Diallo : « L’Affaire DSK a gâché ma vie »

Nafissatou Diallo sort de son silence pour la première fois depuis l’affaire du Sofitel de New York. Pour Paris Match, l’ex-femme de chambre revient sur le scandale qui a « gâché [sa] vie », et changé le cours de l’élection présidentielle de 2012. Premiers extraits exclusifs.

Sa dernière apparition remonte à 2012. Le juge du tribunal civil venait d’entériner un accord entre Nafissatou Diallo et Dominique Strauss-Kahn, mettant un terme à la procédure sans démêler le vrai du faux. « J’ai dit la vérité. J’ai été piégée et trahie, assure-t-elle. Je ne me remettrai jamais de la façon dont les procureurs de New York m’ont traitée. À cause de ce qu’ils m’ont fait subir, j’ai eu envie de me suicider. J’ai été traitée de prostituée ! »

« Donner la parole à Nafissatou Diallo, ce n’est donc pas rouvrir le dossier ni relancer la controverse. C’est donner à lire le récit d’une femme dont le nom est resté célèbre mais qui, curieusement ne s’était jamais livrée » explique dans son éditorial Hervé Gattegno. L’affaire, ce qui s’est passé, son arrivée aux Etats-Unis, son mariage forcé et son excision, l’ancienne femme de chambre a répondu à toutes les questions d’Olivier O’Mahony, correspondant aux Etats-Unis, qui cherchait depuis neuf ans à obtenir ses confessions.

Extraits :

À la question, qu’avez vous à dire à DSK ?

Elle répond : « Rien. Je n’ai pas envie de savoir ce qui lui arrive. Je ne veux plus penser à lui. »

Comment voit-elle son avenir ?

« Je veux créer une fondation dont j’ai déjà le nom en tête pour aider les femmes qui, comme moi, sont arrivées en Amérique sans éducation, sans même parler la langue, et qui ont vécu des situations horribles. […] Je ne m’étais jamais considérée comme une militante féministe, mais je veux que ce qui m’est arrivé serve aux autres. »

Paris Match

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *