Non-limitation des mandats présidentiels : la Majorité se démarque de Serigne Mbacké Ndiaye

Hier, l’ancien ministre, porte-parole de Wade et membre actuel de la mouvance présidentielle a fait une proposition qui a alimenté la chronique. Serigne Mbacké Ndiaye a, en effet, proposé rien de moins que la suppression de la disposition constitutionnelle limitant le nombre de mandats à deux. Il a profité de ce que l’opposition, dans le cadre de commission politique du dialogue, a suggéré que le président de la République, une fois élu, démissionne de la tête de son parti pour, à son tour, émettre la sienne. Ce qui, visiblement, agace, y compris dans les rangs de la Majorité. Plénipotentiaire de Benno Bokk Yakaar, dans le cadre de ce dialogue, Cheikh Sarr s’est désolidarisé de cette position, précisant qu’elle n’engage que Serigne Mbacke Ndiaye.

Dans un communiqué reçu à canal221, il est écrit que « le pole de la Majorité tient à préciser que jamais, ni dans les séminaires ou échanges préparatoires aux réunions, ni dans les briefings ou débriefings de groupe, une telle proposition n’a été faite ». Selon le camp présidentiel, « ces informations relèvent donc d’une vaine tentative de manipulation et de divertissement de l’opinion mais également d’une volonté manifeste de jeter le discrédit sur l’action du Président de la République Macky Sall qui, par la Constitution issue du Référendum du 20 mars 2016, a définitivement clos le débat sur la limitation des mandats ».

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *