Ousmane Sonko: «Le secteur de la santé est très malade »

Ousmane Sonko a profité du passage du ministre de la Santé, Abdoulaye Diouf Sarr pour faire un diagnostic sans complaisance du secteur de la Santé. Pour le leader du Pastef, « le secteur de la santé est très malade« . La preuve fait-il, constater si on se réfère au ratio exigé par l’Organisation mondiale de la santé (Oms), au Sénégal nous sommes très loin d’atteindre le minimum.

« Nous avons un médecin généraliste pour 59 mille habitants là où l’Oms demande un médecin pour 10 mille habitants. Nous avons aussi une sage-femme pour 10 mille habitants au Sénégal contre un sur 6 mille et 1 infirmier pour 11 mille Sénégalais là on exige un infirmier pour 3 mille infirmiers. Avec les établissements hospitaliers aussi on n’a un hôpital pour 470 mille habitants contre un sur 150 mille personnes« , révèle-t-il.  Mais le plus surprenant, indique le parlementaire il n’y a pas suffisamment de fonds alloués à la santé. Aujourd’hui, les dépenses du secteur de la santé constituent 1, 47 % du Pib du Sénégal. Un budget qu’il juge  très insuffisant par rapport aux besoins du pays. « La santé en termes de dépenses est à la 7ème place. On ne peut pas comprendre dans un pays comme le Sénégal que des infrastructures, le transport, l’énergie, l’Armée viennent avant la santé« , s’indigne-t-il.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *