Pénurie d’eau : Serigne Mbaye Thiam accuse Me Wade, les députés libéraux le descendent

Les députés du Pds n’ont pas perdu de temps pour porter la réplique au ministre de l’Eau et de l’Assainissement, Serigne Mbaye Thiam qui, pour s’expliquer sur les pénuries récurrentes d’eau à Dakar et sa banlieue, s’est défaussé sur l’ancien régime libéral. «Les réponses exactes que vous aviez servi lors des commissions sont totalement différentes de celles que vous avez donné aujourd’hui. Parce que, lors des commissions on vous fait part de la cherté des factures d’eau et de la pénurie à Thiaroye, Pikine et Guinaw Rail Sud entre autres. Et vous nous aviez donné des réponses selon lesquelles vous allez prendre le problème à bras le corps. Mais le lendemain nous avons entendu le contraire. Mettre toutes les erreurs et fautes sur le dos de Me Abdoulaye Wade relève de la pure incohérence. Mais qu’est-ce que le Ps a fait pendant 40 ans ? Tout ce que le Ps a fait dans ce pays pendant 40 ans le Pds l’a fait en 3 ans. Donc vous rejetez vos propres erreurs sur le dos de Me Wade, ce n’est pas du respect», martèle Mame Diarra Fam.

Le député de la diaspora affirme qu’une telle déclaration vise à réduire à néant le travail fait par son successeur Mansour Faye. Pour Mame Diarra cela signifie que le beau-frère du président de la République n’a rien fait quand il était à la tête de ce ministère. Mansour Faye déduit-elle, ne faisait que se balader. «Vous, vous êtes le héros, le guerrier, le lion et tu es venu remettre les pendules à l’heure. Il faut que vous preniez vos responsabilités, l’Etat est une continuité et les erreurs politiques se paient cashVous avez échoué partout. On se rappelle quand vous étiez au ministère de l’Education nationale et nous savons ce que vous avez laissé là-bas», ajoute Cheikh Abdou Mbacké Bara Doli, président du groupe parlementaire du Pds. «Je me demande aujourd’hui, qui est devant nous si c’est le super prétendant au poste de secrétaire général du Ps ou le ministre de l’Eau et de l’Assainissement qui est venu défendre son budget»,  s’interroge Marie Sow Ndiaye qui se dit surprise qu’au moment où les Sénégalais réclament de l’eau et font face à des problèmes d’assainissement, Serigne Mbaye Thiam sert un discours selon laquelle les retards aux chantiers n’est pas imputable au président Macky Sall. «Quelle ironie ? Je ne sais pas si vous avez la myopie ou quoi. Pourquoi vous avez rejeté toutes ces fautes sur le dos d’Abdoulaye Wade ? Me Wade, le grand bâtisseur a fait ce qu’il devait faire maintenant vous êtes là. Si vous ne pouvez pas, ne cherchez pas un alibi, à qui faire porter cette responsabilité», peste Mari Sow Ndiaye.

WALF

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *