Pr Moussa Seydi: « Il y a une tension sur la disponibilité des lits… »

Pr Moussa Seydi, chef du service des maladies infectieuses et tropicales de Fann révèle : « L’autre aspect que je voulais souligner c’est qu’il y a une tension sur la disponibilité des lits au niveau des centres de traitement c’est pour cela que la prise en charge à domicile est encore indiquée à ce moment. Il faut s’adapter au contexte, libérer des malades nous permet de prendre en charge aussi d’autres malades qui ont des facteurs de gravité ou survenu de complications »

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *