Pr Seydi sur son agresseur: « le condamner va lui gâcher son contrat en France »

Absent du procès pour des raisons professionnelles, le professeur Moussa Seydi, chef de service des malades infectieuses ne semble pas avoir une dent contre  son « agresseur « . D’après son avocat, le chef de service des maladies infectieuses à l’hôpital Fann se soucie même d’une condamnation qui pourrait entraver le travail du prévenu qui bénéficie d’un contrat en France, pays où il réside.

« Ce qu’attendait le Pr Seydi c’est juste des regrets. Il n’a pas porté plainte pour demander l’arrestation de son agresseur. Mais juste pour se prémunir du danger qui le guettait. Il n’a pas de garde corps il se défend tout seul. Pourquoi il a porté plainte ? C’est parce qu’il a été autre fois victime de cela. Le Professeur Seydi a pardonné », renseigne Me Bamba Cisse. Qui révèle que Pr Seydi ne veut même pas faire condamner le prévenu. « Étant à mode télétravail à Dakar, il sait que vouloir la condamnation de son agresseur serait une entrave pour son travail en France. On sait que Amadou Ngom Gueye a un contrat régulier en France. Il (Pr Seydi) lui pardonne son acte », informe la robe noire.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *