«Rangou » et Dame Amar restent en détention

Du nouveau dans l’affaire Rangou arrêtée le 27 mai 2020 par la Division spéciale de lutte contre la cybercriminalité au même titre que 14 de ses invités, dont le gérant du “Ngor Timis”, dans une auberge dans laquelle elle organisait des rencontres pornographiques entre adultes.
Selon des informations de libération, Le juge du 8ème cabinet a rejeté la demande de liberté provisoire introduite par la défense de Fatoumata Barry dite «Rangou». L’ancienne animatrice est en prison pour diffusion d’images contraires aux bonnes mœurs, proxénétisme et défaut de carnet sanitaire. Elle a été écrouée en même temps que sa copine nommée Aïssatou Ndiaye.
Peu avant, le même magistrat instructeur avait rejeté la demande de mise en liberté provisoire formulée par la défense de Dame Amar impliqué dans l’affaire Hiba Thiam.
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *