Rappel à Dieu de Ahmet Amar : Sérigne Mboup, Ccbm pleure un fils valeureux du pays

Les réactions du décès du patron de Nma Sanders, Ameth Amar se poursuivent et ses ressemblent. Pour Sérigne Mboup «le Sénégal vient de perdre un de ses valeureux fils qui s’est toujours investi avec foi et conviction pour la communauté mouride à laquelle, il appartenait, mais aussi pour le renforcement et le rayonnement du secteur privé national».

En attestent, explique le patron de Ccbm le rachat de Sentenac des mains des français, que le défunt le défunt propriétaire Nma Sanders a réussi à développer avec brio. Il s’y ajoute, poursuit-il, la prise de participation dans les sociétés Total et Bolloré, ses actions permanentes et multiformes, pour ne pas dire caritatives, en faveur de Massalikoul Jinan, de l’Université de Touba et des milliers de ses compatriotes.

«C’est dire que Ameth Amar, a été un chef d’entreprise, influent et entreprenant au service de son pays et de ses compatriotes. C’est pourquoi, sa disparition, nous attriste et nous peine, au regard de la dimension de l’homme», conclue-t-il.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *