Réapparition du Covid-19 : La panique regagne Touba

Annoncé par le ministère de la Santé et de l’Action sociale, samedi 11 avril 2020, le cas au Covid-19 issu de la contamination communautaire est venu chambouler la stabilité qui régnait à Touba, depuis un certain temps. Il s’agit d’un commerçant au marché Ocass, âgé de 58 ans, selon des sources. En effet, cette donne a installé une nouvelle psychose au sein de la communauté de cette cité religieuse, y compris les autorités administratives et médicales. Ces dernières qui avaient l’espoir de vaincre la pandémie, avec une parfaite maîtrise de la situation depuis le départ, sont aujourd’hui inquiétées par ce cas constaté au marché Ocass, un lieu fréquenté par des milliers de visiteurs par jours.
Depuis quelques temps, ces deux localités n’ont pas enregistré de nouveau cas, selon Mamadou Mactar Sarr, chef de la station régionale du Groupe Walf à Touba, Mbacké et environs. La situation était devenue stable. Selon toujours le correspondant de Walf, 17 des 19 cas qui étaient sous traitement au niveau du centre de santé de Darou Marnane étaient déclarés guéris et sortis de l’hôpital. Il ne restait que deux patients. A l’en croire, «au moment où les gens s’apprêtaient à avoir zéro cas dans la cité religieuse, l’apparition de ce nouveau cas issu de la contamination communautaire risque de tout basculer».

Cette situation était prévisible, selon notre interlocuteur basé dans la cité de Bamba, puisque les populations avaient baissé les bras, foulant au pied les mesures barrières qui étaient édictées par les autorités. Elles avaient tout laissé. D’après notre informateur, ces populations considérées ne respectaient plus rien, y compris les dispositions prises au niveau du marché Ocass. Dès le lendemain de l’apparition du premier cas importé qui avait contaminés plus de 17 personnes, se rappelle-t-il, des lave-mains étaient installées devant les portes des magasins. «Tel n’est plus le cas du fait du recul de la maladie. C’est un laisser-aller total», soutient-il.

Même constat dans le secteur du transport. Selon lui, on note des entassements des populations faisant la navette entre Mbacké et Touba. «Ce nouveau cas a installé une nouvelle situation. Les autorités sanitaires et administratives sont très inquiètes surtout avec le lieu d’apparition du contact. Le marché Ocass est le ventre de Touba», explique M. Sarr.

Contrairement aux autorités administratives et médicales, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, Khalife général des mourides, reste toujours imperturbable. Dans sa déclaration, juste après la réunion d’urgence organisée par le gouverneur, le marabout invite les disciples à se retourner vers Dieu, seul remède dans de pareilles situations. «Prions et rendons grâce à Dieu en ces moments difficiles. Dans sa déclaration, le patriarche de la cité religieuse recommande aux croyants à un retour vers les préceptes de l’Islam et à l’entraide chez les Sénégalais de la diaspora.

WALF

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *