Réplique: Tekki tacle Decroix

La guerre fait rage entre le président du mouvement Tekki, Mamadou Lamine Diallo et Mamadou Diop Decroix sur le coût du dialogue social. Après la réplique de Diop Decroix, le parton de Tekki est revenu à la charge. Dans sa publication hebdomadaire le député rappelle que le président du groupe parlementaire de la majorité à l’Assemblée nationale, Aymerou Gningue, après avoir remercié Moustapha Niasse qui prétend que le gaz naturel sous terre n’a pas de prix (Sic), lui avait dit : «fermez-là ! ». Avant lui, dit-il, c’est le député Seydou Diouf qui l’avait traité de grande gueule en commission des finances, pour secourir le ministre Amadou Ba. Comme l’adage dit qu’il n’y a jamais deux sans trois, c’est au tour désormais de Mamadou Diop Decroix de lui demander d’aller remplacer Guy Marius Sagna en prison et de se taire, sans doute définitivement. A l’en croire ses trois pourfendeurs ont dit tout haut ce que murmurent les tenants du régime de Macky Sall. A Mamadou Diop Decroix, il dit avoir décodé son signal. «Alors Général autoproclamé Decroix, pour ne pas finir comme le Maréchal Pétain, je vous rappelle notre plainte avec constitution de partie civile pour le faux intellectuel inscrit dans le décret d’attribution des blocs de Saint-Louis et Cayar à Petro-Tim de Franck Timis et son facteur Aliou Sall préparé par votre ami Aly Ngouille Ndiaye», écrit-il. Avant de soutenir que le combat pour la gouvernance démocratique se poursuit.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *