Sociétés publiques dissoutes: Les ex-travailleurs sur le pied de guerre

Las d’attendre le payement de leurs droits estimés à plus de 17 milliards Fcfa, des anciens travailleurs de 10 sociétés publiques dissoutes promettent de se faire entendre dans les prochains jours. Dans leur plan d’action, figurent des sit-in, des marches et grèves de faim. Face à la presse hier au siège de l’Udts/Forces Ouvrières, coordonnateur du Collectif, Ousseynou Diop, soutient qu’aucune forme de lutte n’est exclue dans la mesure où ils ont épuisé toutes les voies recours. Il dénonce l’attitude des autorités qui n’ont jamais respecté leurs engagements. Car, lors de sa visite à Guédiawaye, le Président Macky Sall avait pris l’engagement ferme de régler définitivement la situation des entreprises en difficulté et des sociétés publiques fermées. Mais jusqu’à présent, rien n’a bougé. D’où la déception du Collectif. D’après Ousseynou Diop, des familles sont disloquées et des enfants expulsés des écoles à cause du non respect par l’Etat de ses engagements. Les sociétés concernées sont Sotrac, Ama, Sias, Veolia etc.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *