Sonatel, premier sur la 5G

L’opérateur historique sénégalais et leader du marché des télécommunications, Sonatel, a réalisé le premier test 5G du pays en marge du forum du numérique 2020. Cette nouvelle technologie qui permet d’atteindre une vitesse de 1 Giga bit/s et une latence divisée par 10 offre d’énormes possibilités dans la santé, l’éducation, les transports, l’internet des objets, etc., selon un communiqué de Sonatel. Lequel document renseigne que cela donnera un jour la possibilité à un médecin d’opérer une patiente à distance dans des zones reculées en mêlant robotique et 5G. Ce n’est pas tout. Les services de la Sonatel ajoutent que la 5G ouvrira la porte à des technologies capables d’enrayer au moins partiellement l’engorgement du trafic, d’améliorer la sécurité routière et de diminuer la pollution atmosphérique. «La 5G est une connectivité plus rapide, plus intelligente et plus efficace qui va faire évoluer les métiers d’aujourd’hui et créer ceux de demain. La 5G apportera aussi une connectivité sans fil dans les usines, les ports, les mines… permettant de renforcer l’automatisation, la digitalisation de certaines tâches ou processus et d’améliorer la sécurité», informe le document.

La technologie disponible, notamment auprès des équipementiers comme Ericsson et Huawei présents au Sénégal, les opérateurs attendent l’Etat sur le prix du ticket d’exploitation. Lequel ne devrait pas être faramineux, même dans un contexte de dèche où l’Etat a chaud aux caisses. En effet, cette nouvelle technologie semble être plus destinée à un usage professionnel que de masse. Et réclamer 100 milliards de francs Cfa aux opérateurs constituera de facto un frein à son exploitation.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *