Suppression du poste de Premier ministre : ce sera en mode fast-track

Les choses pourraient aller plus vite que prévu. Avec Macky II où tout est converti au fast-track, la procédure semble accélérée dans la suppression du poste de Premier ministre. Saisie du projet de texte, l’Assemblée nationale, sa commission des lois notamment, va l’examiner avant son passage en plénière.

Une fois adoptée et promulguée, la loi va entrer dans l’ordonnancement juridique, consacrant définitivement la disparition du poste de Premier ministre.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *