Talibés maltraités: Le procureur requiert 2 mois ferme contre le maître coranique

2 ans dont 2 mois ferme. C’est le réquisitoire du procureur de Louga contre le maître coranique, Cheikhouna Gueye, attrait devant le prétoire pour violences et voies de faits et mis en danger de personne sur l’affaire des talibés enchaînés à Coki. Dans sa décision, le maître des poursuites n’est pas allé par quatre chemins pour insister sur la gravité des faits qui, selon lui, sont inacceptables. Selon le parquet, s’il y avait un incendie dans ce daara, tous les enfants enchaînés allaient être consumés par les flammes. Estimant que les faits ne souffrent d’aucune contestation, il a requis 2 ans dont 2 mois ferme contre le maitre coranique et ses codétenus. Concernant les deux dames impliquées dans la procédure et qui sont poursuivies des faits de complices, elles risquent 2 ans avec sursis. Le procès poursuit son cours et la parole est aux avocats de la défense.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *