Taux de Croissance : La Gambie passe devant le Sénégal

Avec des prévisions de croissance de 6,0 %, selon le Fmi, l’économie gambienne sera plus robuste que celle du Sénégal. Car, malgré des paramètres-pays différents, l’institution de Bretton Woodstable sur une croissance de 5 % pour le pays de la Téranga.

Economie de rente, la Gambie devance le Sénégal d’un point. Ce petit pays enclavé fera mieux que le Sénégal en 2021, en terme de croissance économique. Selon le Fonds monétaire international (Fmi), la pandémie de la Covid-19 continue de représenter un défi majeur pour l’économie gambienne. Cependant, poursuit-il, la croissance devrait rebondir à 6,0 % en 2021. «Les autorités ont maintenu une approche prudente dans leurs réponses politiques. Ils ont avancé des réformes pour la fourniture efficace et transparente de services sociaux indispensables», indique le Fmi dont le conseil d’administration a autorisé un décaissement immédiat d’environ 28,8 millions de dollars à la Gambie pour aider à répondre aux besoins de financement du pays et soutenir les dépenses sociales et la reprise post-pandémique.

Au même moment, le Fmi table sur une croissance de 5 % pour le Sénégal. «Grâce à une reprise générale amorcée au deuxième semestre de 2020 et à des perspectives favorables pour la production agricole d’ici la fin de l’année, la contraction économique qui était attendue en 2020 sera probablement évitée. Cette dynamique devrait se prolonger en 2021, avec une croissance d’environ 5 %», explique le Fmi, ajoutant que malgré les difficultés liées à la pandémie de la Covid-19, les résultats obtenus par rapport aux objectifs fixés pour fin juin dans le programme de l’Instrument de coordination de la politique économique (Icpe) ont été «globalement satisfaisants» et le programme reste en ligne avec les objectifs. La Division de la prévision des études économiques (Dpee) prévoit une croissance de 5,2 %. «La consolidation des acquis à travers le Programme de résilience économique (Pres) ainsi que les réformes sectorielles contribueraient à amorcer le regain de dynamisme de l’activité économique. Globalement, le taux de croissance du PIB réel est projeté à 5,2 % en 2021 contre -0,7 % en 2020, soit un gain de 5,9 points de pourcentage», souligne la Dpee, ajoutant qu’en 2021, l’activité économique devrait retrouver le dynamisme avant la Covid-19 à la faveur d’un environnement interne et externe plus favorable, mais également grâce à la relance des investissements structurants dans le cadre de la poursuite de l’exécution des projets et programmes du Pse inscrits dans sa deuxième phase de Plan d’actions prioritaires ajusté et accéléré (Pap2A), selon la Dpee. Le Sénégal fait légèrement mieux que le Mali dont l’économie devrait se redresser progressivement pour connaître une croissance d’environ 4 % en 2021, d’après le Fmi.

WALF

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *