Tekki : «Le ‘père’ de Macky,(…) c’est Karim»

« Analysant le discours du président de la République, du 31 décembre dernier, le président du mouvement Tekki estime que Macky SALL est encore passé à côté. Et selon le député,  c’est parce qu’il se croit toujours  Premier ministre, un porte qu’il « adore ». Mamadou Lamine DIALLO de faire la relation, dans une nouvelle chronique, entre la nomination de Macky SALL à ce poste et la CREI qui a condamné Karim WADE.

 Dans son message à la Nation, le Président Macky SALL a plutôt tenu le rôle d’un Premier ministre dans une courte déclaration de politique générale, d’une froideur technocratique de bas étage. En fait, Macky SALL adore la station de Premier ministre pour reprendre l’expression de ‘’Mburu ak Soow’’. A ce poste, sa personnalité s’est révélée. Macky SALL aime  les programmes et  projets, même s’ils n’aboutissent jamais et les manœuvres  politiciennes dans  lesquelles  il excelle.

A ce poste offert par Maitre WADE , à dire vrai Karim WADE, puisque l’on sait que le choix du Président Wade  pour remplacer Idrissa Seck s’était porté sur une autre personnalité. Karim WADE a insisté.  Macky SALL, comme le savent les psychanalystes, doit « tuer » le père pour exister. Le père, ce n’est pas Maître WADE, c’est Karim WADE, d’où la CREI.

Mais aussi la suppression du poste de Premier ministre  qu’il doit assumer. Tout cela va à l’encontre de ce dont le Sénégal a besoin pour aller de l’avant. La concentration des pouvoirs va conduire le pays dans des difficultés inexplicables  que le  dévoilement   de ses amis de l’opposition ne peut résoudre.

Sous Covid-19, si le prix du pétrole continue à grimper, le pays connaîtra des tensions de trésorerie  au second semestre 2021 au plus tard. Le régime de Macky SALL sera face au mur des lamentations du peuple ».

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *