Thiès: Talla Sylla s’oppose à un rapatriement de talibés

Des talibés du Daara de Serigne Kébé de Thiès ont été regroupés hier au Service du développement communautaire qui était sur le point d’enclencher une opération de rapatriement auprès de leurs familles. Les enfants étaient rassemblée dans le service, dans des conditions propices à la propagation du coronavirus. Et c’est Talla Sylla, maire de la Ville, qui a fait avorter l’opération, après avoir servi à manger aux pauvres enfants. Selon lui, il ne s’agit pas d’un rapatriement, mais d’une garde à vue de fait. Il estime que ces «enfants n’ont commis aucune faute. «Ils sont en réalité des victimes et ont été embarqués manu militari, pour être regroupés au service départemental de développement communautaire. J’ai pris langue avec le chef de service et nous nous sommes rendu compte qu’une cérémonie était en préparation avec le secrétaire général du ministère en charge de la Protection de l’enfance». Mais finalement, il a été décidé que les enfants allaient été conditionnés pour retourner dans leur Daara, avant la poursuite des échanges et des discussions.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *