Canal 221

Tout est prévu pour le sacre de Mané et les Reds

La saison de football devrait bien se poursuivre en Angleterre, malgré la propagation du covid-19. Le gouvernement britannique a déjà dessiné les contours de la reprise, avec une batterie de mesures. Dates, lieux, programmation tv et protocole à respecter, tout est calé. Sadio Mané et les Reds de Liverpool peuvent recommencer à y croire.
La pandémie du Covid-19 a eu raison des nombreuses activités sportives qui étaient prévues un peu partout dans le monde. Entre reports et annulations, dirigeants et autres responsables ne savent plus quelle décision prendre. En France, le gouvernement a préféré mettre fin au championnat, offrant ainsi le titre au PSG de Idrissa Gana Guèye. Une mesure tant décriée, surtout du côté des formations qui devront évoluer dans des divisions inférieures la saison prochaine. Mais la ministre en charge des Sports est formelle. «Il faut penser à l’intérêt général du football. Si des clubs veulent aller en conciliation devant le CNOSF ou aux tribunaux, ils iront. Mais j’en appelle à la responsabilité de chacun», a tranché Roxana Maracineanu. Et du côté de l’Angleterre, le débat est tout autre. La reprise se prépare à grands pas.
20 CLUBS APPROUVENT LE «PROJECT RESTART» !
Les clubs anglais veulent finir le job. Alors que l’Angleterre est touché de plein fouet par le Covid, les actionnaires de clubs se sont retrouvés pour étudier les pistes d’une reprise. Selon des informations rapportées par «The Times», l’idée de terminer la saison à huis clos, avec un nombre limité de stades, a été avancée. Des affirmations confirmées par le «Telegraph» qui donne même plus de détails. «Il n’y aura plus de matchs à la maison ni à l’extérieur. Les journées restantes se joueront sur terrain neutre, à huis clos. Ainsi, 8 à 10 stades seront sélectionnés, en fonction de différents critères», rapporte le tabloïd anglais. Dans leur volonté d’éviter les regroupements aux abords des stades, les autorités ont mis en avant deux autres critères. Il s’agit de la situation sanitaire de la région, mais aussi de la distance pour les supporters des deux clubs opposés. Une proposition approuvée par les 20 clubs de l’élite anglaise.
REPRISE LE 12 JUIN, TEST JOUEURS ET STAFF, RETRANSMISSION
Même si le dernier mot revient au gouvernement britannique qui doit approuver ou non, la date pour la reprise a été calée au vendredi 12 juin. Et selon «SkySports», le championnat ne devrait pas alller au-delà du lundi 27 juillet. Ce qui représenterait ainsi sept semaines pour boucler les neuf journées restantes. Et pour ce faire, d’importantes mesures sont déjà prises. Pour limiter les risques de contamination entre les joueurs et les staffs, des tests seront effectués. Toujours au niveau des mesures, la Premier League travaille sur un protocole de retour à l’entraînement dans lequel les «joueurs se déplaceraient individuellement vers et depuis les terrains d’entraînement et arriveraient habillés de leur tenue». Avant les matchs, des vestiaires supplémentaires seraient mis à disposition pour faire respecter la distance sociale. Des dispositions similaires seraient également mises en place pour les échauffements d’avant-match. Le côté diffusion a également été abordé. Ainsi, sur les 92 matches restants, ils espèrent en retransmettre environ la moitié en direct. Et des dispositions particulières ont été prises pour les journalistes, tout comme les personnes qui auront le privilège d’assister à ces rencontres. «Jusqu’à 400 personnes, médias compris, seraient autorisées à assister aux matchs, une fois testées négatif au Covid19», précise «The Telegraph».
L’ESPOIR DE SACRE RENAIT POUR MANE ET LIVERPOOL
L’idée d’une reprise du championnat anglais redonne espoir aux fans de Liverpool. Solide leader de Premier League après 29 journées disputées, Liverpool (1er, 82 pts) peut de nouveau espérer mettre fin à sa longue disette. Privé de titre depuis 1990, le club de la Mersey pourrait mettre fin à 30 ans d’attente. Le sacre des Reds ne serait que logique, vu la folle saison réalisée par Sadio Mané et ses coéquipiers. Sur les 29 rencontres, l’équipe de Jürgen Klopp n’a perdu qu’une seule rencontre (contre Watford de Ismaïla Sarr, avec un doublé et une passe décisive du Sénégalais). Au niveau chiffres, c’est monstrueux. Liverpool affiche 27 victoires, 1 match nul, 66 buts marqués, pour seulement 21 encaissés. Des statistiques qui prouvent à suffisance la domination des Reds au niveau local. Auteur de 18 buts dont 14 en championnat, Sadio Mané a été un élément majeur du parcours du club anglais. Que ça soit dans la conception comme dans la finition, l’international sénégalais a répondu au rendez-vous. Eliminé de la Ligue des Champions (l’UEFA devra décider de la suite ou non de la compétition), il n’attend que ce titre pour conclure sa belle saison. Avec 25 points d’avance sur son dauphin Manchester City (2ème, 57 pts), c’est pratiquement dans la poche. En attendant la décision finale du gouvernement, les Reds peuvent encore y croire.
ITALIE : KOULIBALY ET NAPLES DANS L’ATTENTE !
En Serie A, Kalidou Koulibaly et les siens ont de fortes chances de reprendre la compétition. Pays fortement touché par la pandémie, l’Italie avait suspendu toutes activités sportives, à l’instar de plusieurs autres pays. Mais hier, le Ministère de l’Intérieur a autorisé les entraînements individuels pour les sports collectifs. Une mesure prise, après consultation du comité scientifique. « Tous les individus dans le pays peuvent pratiquer un exercice physique dans les espaces privés et publics, en respectant les règles sanitaires de distanciation », rapporte un communiqué du gouvernement italien. Ce qui signifie en d’autres termes que les clubs professionnels peuvent reprendre les entraînements dès demain. Classé 6ème, à 15 points du podium, Naples (39 pts) devra en cas de reprise batailler ferme pour accrocher une place européenne. Alors qu’il est déjà annoncé sur le départ, Kalidou Kouliblaly, lui, tentera de terminer sur une bonne note. Ce qui permettrait au défenseur international sénégalais de quitter l’Italie par la plus grande porte.
ALLEMAGNE : SANE ET SCHALKE PAS ENCORE EDIFIES !
En Allemagne, c’est encore le flou pour Salif Sané et ses coéquipiers. Alors qu’une reprise était annoncée pour le 9 mai prochain, la Chancelière Angela Merkel en a repoussé l’échéance. Dans un entretien qu’il a accordé hier au quotidien Bild, le ministre de l’Intérieur a évoqué la question. Il se dit certes favorable à la continuité de la Bundesliga en mai, mais avec certaines conditions. «Je trouve le calendrier proposé par la Ligue allemande de football (DFL) plausible et je soutiens un redémarrage en mai. S’il y a un cas de coronavirus au sein d’une équipe ou de son encadrement, le club dans son ensemble et éventuellement aussi l’équipe contre laquelle il a jouée en dernier, devront se mettre en quarantaine pendant deux semaines. Il continuera donc à y avoir des risques pour le calendrier et pour le classement», a prévenu Horst Seehofer dans les colonnes du quotidien allemand. Au niveau de la Bundesliga, les clubs sont autorisés depuis le 6 avril à s’entraîner de manière adaptée. A noter que l’UEFA a demandé aux ligues de donner une décision définitive avant le 25 mai prochain. Et dans plusieurs pays, la tendance est à l’optimisme.

L’As

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *