Violation du couvre-feu : Les jeunes de la Médina comdamnés

Le Tribunal de grande instance (Tgi) de Dakar statuant en matière de flagrants délits a rendu son verdict, hier mercredi 29 avril 2020, dans l’affaire des jeunes de la Médina. Dix-huit prévenus sont condamnés à une peine d’un mois avec sursis et d’une amende ferme de 20 000 FCfa pour chacun. Ils sont déclarés coupables d’avoir violé le couvre-feu et les heures interdites à la circulation. Au cours des plaidoiries, leurs avocats ont sollicité et obtenu la clémence des juges, lors du procès. Les coupables, notamment des étrangers pour la plupart, ont été mis aux arrêts par les forces de sécurité au-delà de 20 heures, ont tous reconnu les faits avec des arguments variés. Au départ, ils étaient plus de 80 mis en cause arrêtés par les limiers et déférés au parquet de Dakar par le Commissariat de la Médina après l’expiration du délai légal de garde à vue. Mais la plupart d’entre eux ont été libérés, leurs dossiers classés sans suite par le procureur de la République de Dakar, pour insuffisance de preuves à leur encontre. Seules les 18 personnes jugées et déclarées coupables des faits qu’on leur reproche ont finalement été placées sous mandat de dépôt par le maître des poursuites.

WALF

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *