Visite chez Wade : A quoi joue Moustapha Cissé Lo ?

Le président du parlement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), après ses diatribes et altercations avec ses frères du parti, a rendu visite au Pape du Sopi, hier, si on se fie aux images envoyées par le chargé de la communication du Pds, Mayoro Faye. L’ancien président de la République du Sénégal, Me Wade, et Moustapha Cissé Lo ont taillé bavette pendant deux tours d’horloge. Cette visite d’amitié et de courtoisie accordée au père de Karim Wade dont il a récemment fustigé la condamnation par la Crei avait pour cadre son domicile dakarois, sis à la Corniche Ouest. Cette entrevue entre Cissé Lo et celui qu’il considère comme un père, s’est aussi déroulée en présence de Doudou Wade, ex-député libéral.
Cette visite du premier vice-président de l’Assemblée nationale intrigue plus d’un. Surtout qu’elle intervient dans une période où il n’est plus en odeur de sainteté avec ses camarades de parti. C’est pourquoi, d’aucuns se posent la question : à quoi joue Moustapha Cissé Lo ? Il ouvre le front avec ses camarades et en même temps, il pactise avec l’ennemi. Il s’est cogné à l’Assemblée nationale contre le député Djibril War sur l’accusation de détournement de 600 millions F Cfa portée sur Moustapha Diakhaté. «Si un député révèle qu’un de ses collègues, notre ancien président (de groupe parlementaire, Moustapha Diakhaté) a détourné 600 millions de francs Cfa, M. le ministre, cette affaire doit être tirée au clair. Etant vice-président, je n’ai jamais été au courant de cela et Moustapha Niasse ne m’en a pas parlé. L’on doit chercher à savoir de quoi il s’agit. Moustapha Diakhaté détourne 600 millions alors Abdourahim Agne, Aymérou Gningue, Fada Diagne ont fait de même», indiquait Moustapha Cissé Lô, avant de recevoir la réplique immédiate de Me War. «Ce n’est qu’un voleur qui protège un voleur. Je parle de Moustapha Cissé Lô en personne. On ne peut pas être un voleur national et international et venir ici prendre la défense d’un autre voleur. Tes fausses factures, les chantages aux ministres et au Président… tu vas plafonner avec moi. Je vous le promets», rétorque Djibril War. Après cette altercation. Il y a aussi la guerre Cissé Lo-Farba Ngom par médias interposés. S’ensuivent les échanges musclés avec Yakham Mbaye dans l’affaire des semences.
Cette visite chez Abdoulaye Wade qui l’avait renvoyé en même temps que Mbaye Ndiaye de l’Assemblée nationale après qu’ils se sont alliés à Macky Sall, est loin d’être anodine. Ironie de l’histoire, cette entrevue, à en croire toujours les images envoyées par le Pds, s’est déroulée en présence de Doudou Wade, ancien président du groupe parlementaire des Libéraux, un des artisans de leur exclusion. Mais tout laisse croire que cette visite est calculée, d’autant plus que Moustapha Cissé Lô qui a publiquement déclaré sa candidature pour la mairie de Dakar sait qu’il ne pourra pas compter sur ses frères de parti qui ne le piffent plus. Cissé Lo doit donc tisser sa toile hors de son parti s’il veut réaliser son rêve d’être le prochain maire de la capitale. «Officiellement, je déclare ma candidature pour la mairie de Dakar. Je ne parle pas d’une mairie d’arrondissement. Je serai candidat qu’il plaise à mes amis de Benno ou pas, je dirigerai une liste pour les 19 communes d’arrondissement de Dakar avec une coalition que je vais former pour briguer la mairie de Dakar», a annoncé le député Moustapha Cissé Lô mardi lors d’une rencontre des parlementaires de la Cedeao. Et de poursuivre : «Je serai candidat. Je ne peux pas vous dire où mais je veux être maire de Dakar. Je n’attaque personne. Je n’ai pas besoin de parler à qui que ce soit. Je lance un message à la jeunesse à la population de Dakar, la capitale du Sénégal, pour leur dire qu’il y a un fils du Sénégal qui habite à Dakar, qui vote à Dakar et qui fera des listes dans les 19 communes pour être maire de Dakar si la coalition que je vais diriger gagne les élections locales».
Même avec l’onction de sa formation politique, il est certain qu’il n’y aura pas de soutiens «apéristes» pour briguer la capitale sénégalaise. Cissé Lô cherche donc l’onction de Me Wade pour sa candidature à la mairie de Dakar. Une candidature pour laquelle, il fait les yeux doux à Amadou Bâ. Dans l’émission Face à MNF de la 7Tv, le député a évoqué son amitié avec l’actuel ministre des Affaires étrangères, à qui il est prêté des ambitions présidentielles pour 2024. Mieux, il a rappelé le rôle que l’ancien ministre des Finances a joué pour remporter Dakar aussi bien lors des législatives que pour la présidentielle remportée par le Président sortant, Macky Sall, dès le premier tour.
walf

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *