WhatsApp, Signal, et Telegram : comment ils diffèrent

Alors que Signal et Telegram enregistrent un nombre record de nouveaux utilisateurs, WhatsApp est au centre des critiques pour avoir modifié ses conditions d’utilisation et de confidentialité.

L’application de messagerie a annoncé la semaine dernière qu’elle partagera diverses données d’utilisateurs avec sa société mère Facebook, et qu’elle pourra faire de même avec ses plateformes Instagram et Messenger. Au milieu des interrogations, WhatsApp a fait marche arrière et a retardé la mise en œuvre des nouvelles conditions d’utilisation jusqu’au 15 mai, prétendant qu’elles étaient mal comprises.

« Nous voulons préciser que la mise à jour de la politique n’affecte en rien la confidentialité des messages que les utilisateurs partagent avec leurs amis et leur famille », a déclaré la plate-forme dans une déclaration publiée lundi.

BBC AFRIQUE

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *