Après le fiasco de la Super League, le président de l’UEFA appelle à l’unité

Le président de l’UEFA, Aleksander Ceferin, s’est réjoui, dans la matinée de ce mercredi 21 avril, du retrait de six clubs anglais parmi les 12 promoteurs d’une Super League privée, promettant de « rebâtir l’unité » du football européen et « d’avancer ensemble ».

« L’important maintenant est d’aller de l’avant, de rebâtir l’unité dont ce sport jouissait auparavant, et d’avancer ensemble », a-t-il déclaré dans un communiqué. Le patron de l’UEFA, qui avait tendu mardi matin la main aux frondeurs en les incitant à « changer d’avis », a répété « qu’il était admirable de reconnaître une erreur, et ces clubs ont fait une grosse erreur ». « Mais ils sont de retour au bercail maintenant, et je sais qu’ils ont beaucoup à offrir non seulement à nos compétitions, mais aussi à l’ensemble du football européen », a-t-il poursuivi.

Parmi les clubs anglais qui ont fait demi-tour, Manchester City et Chelsea sont en demi-finales de l’actuelle Ligue des champions, et étaient menacés d’être privés dès cette année de la fin de la compétition. Les six autres clubs dissidents, emmenés par le Real Madrid, lui aussi demi-finaliste de la C1, ont annoncé de leur côté qu’ils allaient « reconsidérer les étapes les plus appropriées pour remodeler le projet ».

Le Point

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *